0262 48 35 12

Ils témoignent pendant le confinement

Mathéo Hoarau, étudiant en 1ère année.

« Bien que je comprenne les mesures prises par le gouvernement, afin de limiter l’épidémie, il est vrai que cette situation de confinement me paraît difficile à vivre. En effet, c’est dans ces moments que je comprends réellement le sens de cette citation : « On ne se rend compte de l’importance des choses qu’après les avoir perdu ». Cependant, en ce qui concerne les cours, on a su faire preuve de plus de maturité vis-à-vis des travaux à la maison, puisqu’il est clair que lorsque nous sommes chez soi, ce n’est pas forcément le travail qui prône. Beaucoup de réticence s’est fait ressentir de la part de la promotion et moi-même face au cours en visioconférence, mais bien au contraire, j’étais plus concentré et assidu dans le travail demandé et ce fut l’opportunité d’avoir une petite bouffée d’oxygène et de revoir mes amis, malgré le fait que cela soit en caméra. Pour terminer, le confinement n’est pas que négatif pour ma part, car cela m’a permis de me reposer, de me détendre et de passer beaucoup plus de temps avec ma famille, ne les voyant pas en semaine. »

Lisa Prugnières, étudiante en 1ère année.

« Le confinement est une situation à laquelle je n’aurais jamais pensé devoir faire face. Au début, c’était difficile de reprendre un bon rythme de travail mais petit à petit j’ai retrouvé le goût de travailler et un bon rythme. Je trouve que cette situation nous a énormément soudé avec la promo car l’entraide et la solidarité se sont renforcées entre nous. J’avais quelques à priori sur les cours en visioconférence, pensant que nous n’allions pas réussir à nous concentrer mais au contraire. Cela fait vraiment plaisir de se retrouver bien que ce soit par le biais d’une caméra. Par ailleurs, je trouve qu’il y a une vraie beauté cachée derrière ce confinement car cela m’a permis de me ressourcer, de prendre du temps pour moi et surtout d’en donner à mes proches »

Loren KOLO et Rose CHAN SION MOY, étudiantes en 2èmes années, groupe création d’entreprise « La Grande Etoile »

« Avant, nous faisions des réunions afin de faire le point sur l’avancée de notre projet. Mais nous n’étions pas réellement organisés et avions parfois du mal à trouver du temps entre les cours pour nous voir et de ce fait le projet n’avançait pas très bien.
Au début du confinement, nous pensions que notre organisation allait empirer, mais finalement nous avons réussi au contraire à beaucoup plus communiquer et trouver des solutions à nos problèmes. Nous avons réellement pu avancer sur la conception de notre projet. Cela a pu être possible grâce à des outils tels que zoom ou encore messenger qui nous facilitent énormément la communication. On dirait que c’était le coup de boost qu’il nous fallait à tous !
Concernant les cours à distance c’est un peu plus difficile de rester motivé et d’avoir la même rigueur qu’en cours. Mais il faut toujours essayer de voir les points positifs surtout dans ce genre de situation. »